Présentation pédagogique du cartable abdominal QualiBelly Advanced

07 novembre 2017

Présentation pédagogique du cartable abdominal QualiBelly Advanced

 

 

 

Transcription :

Dans cette présentation, nous passons en revue les preuves cliniques de l'utilisation des fixateurs abdominaux traditionnels et nous présentons une conception radicalement nouvelle qui rendra les fixateurs plus confortables et plus efficaces.

Il y a plus de 300 millions d'interventions par an dans le monde, ce qui représente en moyenne une intervention pour 25 personnes. Cependant, dans les pays développés, on pratique une intervention sur 11 personnes, alors que dans les pays sous-développés, on n'en pratique qu'une sur 339 personnes. On peut donc s'attendre à une croissance continue et significative des interventions majeures de chirurgie abdominale, à mesure que les pays sous-développés progressent.

Les taux de complications et de mortalité après une chirurgie abdominale sont difficiles à comparer en raison de la variété des interventions. Le taux global de complications est de 17 % dans les 30 jours suivant l'opération. Il est intéressant de noter que 40 % de ces complications surviennent après la sortie de l'hôpital et 75 % dans les deux semaines suivant la sortie de l'hôpital.

Voici les 10 complications les plus fréquentes après une chirurgie abdominale majeure. Notez que les 5 premières concernent des infections. Près d'un tiers de toutes les complications sont des infections superficielles du site, près de 14 % sont des infections de l'espace des organes, environ 11 % impliquent une septicémie grave, près de 10 % des infections des voies urinaires et plus de 7 % sont des infections profondes du site chirurgical. La déhiscence des plaies est signalée dans près de 5 % de toutes les complications, suivie par la thrombose veineuse profonde, la pneumonie, le choc septique et l'embolie pulmonaire.

En plus d'être la complication la plus courante, l'incidence des infections du site opératoire serait de 15 à 25 % et doublerait le risque de mortalité. Avec 19,5 % de toutes les réadmissions, les infections du site opératoire sont également le motif de réadmission le plus fréquent.

La déhiscence des plaies abdominales est signalée dans 0,3 à 3,5 % des cas et le taux de mortalité se situe entre 25 et 45 %. Une étude a rapporté que des sutures cassées et des nœuds lâches étaient la cause chez 12 % des patients présentant cette complication.

Les hernies incisives représentent entre 2 et 20% des cas avec un taux global d'environ 10%, cependant, ce taux augmente avec le temps et peut atteindre près de 70% après 5 ans !

Les complications pulmonaires se présentent dans 5 à 40% des cas avec un taux de mortalité de 18% et entraînent une multiplication par trois des coûts par rapport aux autres complications.

Enfin, des douleurs postopératoires sont signalées dans 10 à 50 % des cas. Il est intéressant de noter que tous les auteurs qui font état des différentes complications postopératoires s'accordent à dire que toutes les complications sont très probablement sous-estimées.

Une chirurgie abdominale majeure sans complications coûte environ 10 000 dollars. Les complications augmentent considérablement les coûts.Les complicationsmineures doublent presque le coût et les complications majeures font plus que tripler les coûts pour atteindre une moyenne d'environ 33 000 dollars.
En outre, les taux de réadmission sont significatifs et seraient d'environ 11 % après 30 jours et doubleraient pour atteindre plus de 23 % après 90 jours.

Les complications postopératoires augmentent la durée du séjour à l'hôpital, accroissent la mortalité et peuvent entraîner des problèmes permanents ou chroniques. Les complications réduisent également la qualité de vie du patient et entraînent évidemment une augmentation significative des coûts des soins de santé.

Il existe de nombreux facteurs de risque de complications après une chirurgie abdominale majeure, comme l'âge, l'obésité, le diabète, le tabagisme et d'autres maladies. Les caractéristiques opérationnelles telles que les procédures d'urgence et la complexité de l'opération sont également des facteurs de risque, tout comme la tension et la manipulation de la plaie après l'opération.

Comment prévenir les complications ? Il est important d'identifier les patients à risque et, par exemple, de prescrire des exercices de respiration, une perte de poids et de ne pas fumer avant l'opération pour tenter de réduire ce risque. Bien entendu, il faut utiliser une technique stérile scrupuleuse et, si possible, réduire la durée de l'opération. Un régime antibiotique et le contrôle de la douleur postopératoire peuvent contribuer à diminuer les complications, de même que des exercices respiratoires postopératoires et une mobilisation précoce. Il est également important de manipuler soigneusement les tissus autour du site chirurgical pour réduire la tension sur la plaie.

Il s'agit d'un exercice d'équilibre visant à prévenir les complications après des opérations abdominales majeures. D'un côté, la stabilisation de la plaie abdominale est importante pour prévenir les complications de la plaie telles que la déhiscence, les infections et la formation de hernies. De l'autre côté, la toux est une activité nécessaire pour dégager les poumons des sécrétions. Pourtant, la toux provoque une augmentation brève mais significative de la pression intra-abdominale jusqu'à 300 mmHg. Et la respiration profonde, les éternuements, le rire et les efforts ont un effet similaire. Cependant, il est surprenant qu'aucune recommandation n'ait été établie concernant la manière de stabiliser la plaie autrement que par les mains du patient ou l'utilisation d'un oreiller.

Les patients soutiennent instinctivement leur plaie en tenant leurs mains contre elle après toute chirurgie abdominale, et les présentes lignes directrices conseillent de le faire ou d'utiliser un oreiller.

En même temps, l'utilisation d'une technique appropriée pour se mettre au lit et en sortir est l'un des enseignements les plus importants pour les patients. Il leur est conseillé de s'asseoir sur le bord du lit et de stabiliser leur blessure avec les mains. Il est donc difficile pour les patients de préserver leur équilibre en toute sécurité lorsqu'ils sont debout et qu'ils ne peuvent pas utiliser leurs mains, et cela signifie que du PERSONNEL est nécessaire pour les aider.

Quel est donc le statut de l'utilisation des liants abdominaux qui est manifestement une méthode pour libérer les mains des patients ?
Bien que la mobilité précoce et progressive soit largement acceptée comme un aspect important des soins postopératoires, seules quelques études ont systématiquement étudié l'effet du maintien de l'appui de l'incision sur la récupération postopératoire, et la majorité de ces études n'identifient pas ou même ne décrivent pas les liants. Des détails tels que les matériaux utilisés, le degré d'élasticité, la méthode de dimensionnement, la hauteur du liant, le degré de compression et d'autres caractéristiques de conception peuvent avoir un effet significatif sur l'efficacité ou le confort des liants. Les directives et recommandations suggérant le moment, la fréquence, la durée et l'intensité des efforts de mobilisation lors de l'utilisation des reliures sont inexistantes dans la littérature.

Les classeurs à compression sont courants et une grande sélection de classeurs de marchandises peut être facilement achetée. Cependant, ils sont tous très similaires et ne présentent aucune différence de conception. Beaucoup sont chauds et inconfortables à porter, et ils peuvent ramper ou s'enrouler sur le corps. Tous les classeurs de produits ne peuvent pas recevoir de tubes de drainage ou d'autres dispositifs sans que le personnel ne doive découper des trous dans le matériau du classeur et séparer les dispositifs de leurs appareils de connexion, ce qui expose le patient à un risque accru d'infection.

Aucun effet indésirable résultant de l'utilisation d'un liant abdominal n'a été signalé dans la littérature et il est prouvé qu'un liant abdominal peut être incorporé en toute sécurité dans les protocoles de traitement et de soins pour prévenir les complications après une chirurgie abdominale majeure. En fait, la plupart des chercheurs estiment qu'il est justifié pour les patients d'utiliser un liant abdominal, mais aucune directive claire n'est encore donnée quant à son utilisation ! C'est pourquoi les liants sont surtout utilisés en fonction des préférences et des pratiques des médecins.

Les chercheurs s'accordent à dire que les avantages potentiels de l'utilisation de liants sont une diminution du risque de déhiscence, de hernie incisionnelle et de développement d'hématomes sur les plaies, ainsi qu'une réduction de la douleur et de la peur de la douleur, une amélioration de la fonction intestinale et une augmentation de l'activité physique.

Une mobilisation précoce et agressive après une chirurgie abdominale majeure a le potentiel de prévenir les complications respiratoires, de réduire l'inflammation, d'augmenter la force musculaire et de favoriser un retour plus rapide de la fonction gastro-intestinale. Elle permet également d'éviter une diminution de la capacité d'exercice fonctionnel et facilite la récupération globale. En outre, elle améliore l'état fonctionnel perçu, et il a été démontré que le résultat positif associé à la mobilité réduit la durée du séjour et le coût des soins de santé.

La société ERAS, qui signifie Enhanced Recovery After Surgery, publie des lignes directrices à l'intention des professionnels et des patients afin d'encourager un rétablissement rapide après une intervention chirurgicale. Bien qu'aucun effet indésirable ne soit documenté en ce qui concerne l'utilisation de liants, les conseils aux patients lorsqu'ils toussent sont les suivants : "essayez de tenir votre abdomen pour réduire la douleur" et "prenez une grande respiration et toussez en utilisant une petite couverture ou un oreiller pour soutenir votre incision".
L'ERAS conseille aux patients de se lever après une chirurgie du côlon et du rectum pendant deux heures le jour de l'opération et pendant six heures tous les jours suivants jusqu'à la sortie. Toutefois, le respect de ces objectifs serait très faible. Dans une société multi-institutionnelle ERAS, le taux de conformité au registre était de 48 % le premier jour postopératoire et de 28 % le jour suivant. Cela signifie que le PERSONNEL est nécessaire pour encourager et garantir que les patients se mobilisent le plus tôt possible !

Lesexercices de respiration et la mobilisation précoce sont les fondements de la prise en charge postopératoire après les grandes opérations abdominales.
Un liant abdominal efficace peut être crucial pour le soutien et la stabilisation des plaies, le contrôle de la douleur et certainement une option plus sûre pour le soutien que les mains du patient seules. Un liant efficace apporte également un confort, diminue la douleur pendant les activités et donne un sentiment de sécurité. Il peut également prévenir la déhiscence, les infections et les hernies.

Le statut des complications après des opérations abdominales majeures est qu'elles sont toujours inacceptables. Même si la littérature soutient qu'il n'y a pas d'effets néfastes à l'utilisation de liants abdominaux ordinaires, ceux-ci ne sont pas utilisés comme norme de soins.L'une des raisons est peut-être que les fixateurs ordinaires rendent difficile la réalisation des activités postopératoires et des programmes de rétablissement améliorés, tant pour les patients que pour le personnel.
Ce sont là certains des facteurs clés qui ont conduit à un changement radical et complètement nouveau de la conception des fixateurs abdominaux.

Le QualiBelly Advanced est un classeur de compression très différent avec des fonctionnalités avancées. Il a été conçu par une infirmière pour améliorer la fonctionnalité et l'inspection des plaies pour le personnel et pour favoriser la mobilité postopératoire, le sentiment de sécurité et le confort du patient. QualiBelly Advanced exerce une pression de soutien agréable sur les muscles abdominaux, ce qui réduit la douleur lors de l'augmentation des pressions abdominales internes lors de la toux, des éternuements et des efforts. Il stimule également une meilleure posture, ce qui améliore la respiration, et dispose d'accessoires importants pour sécuriser la ligne et l'organisation du dispositif lorsque les patients se mobilisent.

QualiBelly Advanced consiste en 3 bandes qui se chevauchent et qui sont reliées par une série de petits points verticaux. Chaque bande peut être ajustée individuellement dans la région supérieure, moyenne ou inférieure de l'abdomen pour s'adapter au type d'intervention, ce qui augmente le confort du patient.

La conception permet de gagner du temps pour le personnel. Une personne peut ouvrir une ou deux des bandes pour accéder à la plaie, tandis que l'autre ou les autres bandes restent fermées pour maintenir un certain degré de soutien, ce qui rend le soin des plaies moins douloureux. Et la refermeture est possible par une seule personne sur des patients de toutes tailles. Cela permettra d'économiser le temps et le personnel nécessaires au traitement des plaies.

Un objectif important de la conception était de faciliter la tâche des infirmières et de prévenir les risques d'infection. Il suffit de fermer une bande au-dessus et la bande adjacente en dessous des tubes de drainage ou autres dispositifs sortant de l'abdomen. Il n'est pas nécessaire de découper des trous dans le liant et surtout, il n'est pas nécessaire de séparer ces systèmes, ce qui diminue le risque d'infections. Un porte-bouteille de drainage pratique est disponible pour disposer et fixer les systèmes de drainage directement sur le classeur sans avoir besoin d'épingles ou de ruban adhésif. Cela permet de gagner du temps et de réduire les besoins en personnel.

QualiBelly Advanced se transforme facilement en classeur à compression inférieure en rabattant la bande supérieure sur la bande médiane. Cela est utile en position assise car cela soulage la pression sur la région abdominale supérieure et donne un soutien supplémentaire à la région lombaire.
Le matériau est exceptionnellement léger, ventilé et sans latex, et peut être utilisé confortablement directement sur la peau.

Pour résumer : Le QualiBelly Advanced est un liant abdominal différent qui présente de nombreux avantages que les autres liants n'ont pas et qui a le potentiel de réduire les complications postopératoires telles que la déhiscence des plaies abdominales, les infections et la formation de hernies. Il aide les patients à avoir moins de douleur et un meilleur confort. Il augmente le sentiment de sécurité et donne la liberté d'utiliser les mains pendant les activités. Elle améliore la posture, favorise une respiration plus profonde et plus efficace, ce qui peut réduire les complications pulmonaires et les coûts des soins de santé qui y sont liés. Les flacons de drainage et autres dispositifs peuvent être fixés directement aux patients, et le support universel de dispositif permet de "libérer" le patient plus rapidement, plus facilement et plus sûrement pour la mobilisation, ce qui permet de gagner du temps et de réduire le personnel.

En outre, la littérature confirme que les liants abdominaux n'ont pas d'effet négatif sur la fonction pulmonaire et qu'ils aident à contrôler la douleur. Les patients qui portent des liants ont une meilleure mobilisation postopératoire précoce, ce qui est important pour éviter les complications après l'opération, et ils favorisent une activité intestinale plus précoce. Les liants aident à prévenir la déhiscence des plaies et la hernie incisionnelle, en particulier pendant la mobilisation et les exercices de respiration profonde. Un liant efficace peut améliorer le confort, avec une meilleure posture et une meilleure respiration, et donner un sentiment de sécurité, ce qui a un effet psychologique globalement positif.

QualiBelly Advanced est conçu en tenant compte de l'ensemble des besoins d'un patient en phase post-opératoire et du personnel de santé. Ce liant abdominal avancé favorise une diminution de la douleur et des complications liées aux plaies, améliore l'accès aux plaies et maintient le soutien des plaies pendant l'inspection et les soins, améliore le confort général du patient et la commodité fonctionnelle du personnel, et il stimule les patients à se mobiliser plus tôt dans la période postopératoire, ce qui peut conduire à une sortie plus précoce de l'hôpital avec une diminution correspondante des coûts des soins de santé.

Pour les références, cliquez ici : Livre blanc.

 





Laissez un commentaire

Les commentaires seront approuvés avant de se présenter.


Également dans le blog de Qualiteam

Des outils étonnants pour faciliter le rétablissement après des côtes cassées ou une fracture du sternum.
Des outils étonnants pour faciliter le rétablissement après des côtes cassées ou une fracture du sternum.

21 avril 2021

Voir l'article complet →

Chirurgie cardiaque
La douleur après une chirurgie cardiaque chez les nourrissons et les enfants est-elle encore mal prise en charge ?

26 mars 2021

Voir l'article complet →

La rentabilité des supports sternum et thorax de Qualiteam pour les patients fragiles après une chirurgie cardiaque
La rentabilité des supports sternum et thorax de Qualiteam pour les patients fragiles après une chirurgie cardiaque

01 mars 2021

Comme de nombreuses procédures médicales avancées, la chirurgie cardiaque est coûteuse. Elle va de l'anesthésie à la stérilisation, en passant par les soins postopératoires. Étonnamment, de toutes ces étapes, c'est en fait la phase postopératoire qui peut devenir la plus lourde. Au cours de cette période, les patients connaissent souvent des complications qui nécessitent des soins chirurgicaux et médicaux supplémentaires. Malheureusement, les personnes plus âgées et plus fragiles sont particulièrement menacées et peuvent avoir besoin d'un soutien supplémentaire pendant leur rétablissement.

Voir l'article complet →